La Récolteuse tâtonne.

The Geography of Hope
The Geography of hope, Federico Infante.

Récolteurs et Récolteuses,
belle année à vous !

2019. Voilà ce qu’il faut attendre pour que la Récolteuse revienne montrer le bout de son nez ! Je suis le genre de personne qui aime voir les choses sous l’angle « nouvelle année, nouveau départ » ; peut-être s’agit-il là seulement d’un prétexte pour reprendre un peu le blog. Mais qu’importe, le résultat est le même, je rouvre wordpress après 3 mois d’absence. En espérant parvenir à y rester.

Il me faut tout d’abord vous présenter des excuses pour cette absence soudaine et inexpliquée. Je m’en sens d’autant plus l’obligation depuis l’article de Ada sur les 12 mois 12 livres. Mon absence a certes été causée en partie par le contexte « 2e année de prépa », essayant tant bien que mal de gérer ma vie étudiante ; mais renforcée par le fait que je n’ai pas internet chez moi (oui, c’est encore possible en 2019, et entre nous, c’était dur au début mais j’aime bien ça) ; mais plus encore parce que, tout simplement, ça n’allait et ne va toujours pas très (du tout souvent) bien. Juste la maladie qui déconne plutôt bien, et ce depuis plusieurs mois : je vous dis cela comme ça, à la volée, gratuitement (mes excuses), mais c’est juste pour vous dire qu’absolument tout devient d’une difficulté incroyable dans cet état, dont les actes les plus anodins et quotidiens. Donc pensez bien, gérer un blog dépassait clairement mes capacités , malgré les frissons d’envie, malgré les remembrances, malgré le désir de parler de mes très rares lectures.

Des excuses, aussi, parce que depuis 3 mois j’ai masse d’articles à lire et de commentaires auxquels répondre. Je n’aime pas ça, mais vu ma situation actuelle où je me sens dépassée par tout, j’ai pris la décision de ne malheureusement pas répondre aux mots que vous m’avez laissés. Si vous vous rappeler de quelque chose, par exemple une question dont vous vouliez absolument la réponse, n’hésitez pas à me relancer. Mais là, tout reprendre serait vraiment trop dur et chronophage pour moi. J’ai fais la promesse à une certaine demoiselle de lire l’article sur son auteur préféré, et je tiendrais cela (ne t’en fais pas), après tout elle avait bien lu le miens et je sais l’importance d’un tel article. Pour tous les autres, je suis sincèrement désolée. Je vous remercie néanmoins d’avoir pris le temps. Voilà donc que je reviens, ou du moins que je vais essayer. Entre mon état, le concours qui se rapproche trop vite, le soucis d’internet, ça ne va pas être très aisé et je ne promets donc absolument rien. Puis j’ai une tendance certaine pour la disparition sans laisser de traces, alors allez savoir l’avenir de la Récolteuse ?

En tout cas, si je parviens à perdurer, j’aimerais encore une fois revoir un peu la ligne éditoriale de ce blog. Je me contrains à ne pas faire table rase et effacer tous les articles, disons le, carrément médiocres que j’ai pu vous proposer, bourrés de coquilles et d’une écriture chancelante. J’essaie de maintenir ce passé qui forge l’identité tout de même de cet espace, mais je renouvelle à chaque retour : par le graphisme, par les propositions d’articles, etc. J’ai enfin trouvé un visuel que j’affectionne tout particulièrement, alors c’est le contenu que je vais à nouveau travailler. Le plausible avenir de la Récolteuse est de miser davantage sur la diversité des genres : renforcer la présentation des oeuvres théâtrales — perdurer les méli-mélo pour des avis brefs, parfois en faire des plus travaillés et pourquoi pas tendre vers des comparaisons avec des adaptations, etc ? — et doucement introduire la poésie même si c’est vrai qu’à titre personnel j’ai du mal avec cela. Je vais revoir la forme du Jeudi c’est poésie, pour présenter davantage des poètes et poétesses, des topos dans ce genre, …  Plus travaillé qu’un poème trouvé pour l’occasion quoi. Finalement, j’ai envie de proposer quelque chose de plus littéraire. (peut-être parce que ça manque grandement à mes cours, tiens.)

Idem pour les chroniques. Je songeais, là, à faire plus concis (très dur venant de moi!) et seulement garder quelques titres pour creuser l’analyse. Peut-être dans le genre des articles sur mes oeuvres au programme : tirer un axe ou deux qui m’ont frappée lors de la lecture, proposer une correspondance avec cela pour faire une chronique unique, changeant d’un simple avis pour proposer ce qui m’a retenu dans ce livre, autant positivement que négativement. Et ce serait dans ces articles plus approfondis que je proposerai des prolongements pour rester dans l’univers.

Je ne sais pas bien ce que vont devenir les autres rendez-vous. Là, on verra avec le temps. Attendez-vous, donc, à des publications mensuelles, une présence relativement rare.
C’est bien mignon, tout ce blabla. Mais si on rattrapait cette absence en se penchant rapidement sur ce que j’ai lu et tenu plus ou moins secret ? Attention, ça nous fait reprendre depuis septembre. Un moyen de reprendre, tout doux, le blog ; et surtout de poser un peu les cartes. Enfin, les couvertures disons.

SEPTEMBRE

Note : L’élégance du hérisson a été abandonné au bout de.. 100 pages lues de mémoire.

OCTOBRE

NOVEMBRE

Concernant Neverland : j’en ai lu la moitié en Novembre, la lecture a été chevauché avec les premiers jours de décembre.
Et oui, ça fait pas mal de Baricco mangé d’un coup. Un besoin.

DECEMBRE 

Le recueil de Pessoa est distillé au fil du temps donc il sera terminé en 2019.


  • Silver Wolf, mangas de Shimeji Yukiyama et Tatsukazu Konda. 
  • Marx et la poupée de Maryam Madjidi.
  • L’écorce des choses, BD de Cécile Bidault
  • L’Impromptu de l’Alma, de Ionesco (théâtre)
  • Zaï zaï zaï zaï, BD de Fabcaro.
  • Une bouche sans personne, de Gilles Marchand.
  • Sujet 375, thriller de Nikki Owen,
  • Le Rêve de l’homme lucide, de Philippe Ségur.

Mais avant tout, parmi les lectures qui m’ont suivie en 2018, il y en a une qui se démarque plus que toutes les autres. Je n’ai même pas à la choisir, elle s’impose à moi. Pour celle qui marque cette année tout juste écoulée, j’ai nommé : 

Châteaux de la colère, d’Alessandro Baricco.  


Voilà, on est à jour, maintenant. Vous savez où j’en suis, côté bouquins. Et vous pouvez aussi constater que ce fut dur sur ce plan aussi, luttant pour parvenir à lire finalement.
Sur ce, je vous souhaite le meilleur, et surtout, surtout, prenez soin de vous. Vous comptez, au-delà de toutes vos obligations, alors ne vous oubliez surtout pas. Je vous dis à bientôt pour de nouvelles récoltes.

Publicités

14 réponses sur « La Récolteuse tâtonne. »

  1. Ada

    Bonne année, héhé. (comment ça, je l’ai déjà dit ailleurs ? Ouais, ben fais gaffe, parce qu’on dit « jamais deux sans trois », et c’est que le deuxième, alors attention)

    Ravie de te revoir sur le blog en tout cas ! Ne te prends pas trop la tête (tellement capté que tu parlais de moi pour l’article sur l’auteur préféré, on est toutes les deux grillées de toute façon)

    Ah non, tu supprimes rien, hein ! Sinon, qu’est-ce que je devrais faire, moi ? Mes premiers articles sont nuls… Et moi aussi, j’aime bien l’apparence de ton blog, il est chouette, simple, épuré, tout en étant joli. (l’épuré n’est pas forcément joli, ahem…) Pour tes futurs articles, hâte de voir ce que tu nous proposeras, mais sache que je suis déjà satisfaite avec la qualité de tes articles actuels.

    Sinon, dans tes livres lus, on voit pas du tout qu’un certain Alessandro Baricco rencontre ta préférence 😉

    A bientôt en tout cas !

    Aimé par 1 personne

    • recolteusedemots

      Haha, merci ! Jamais trop de bonne année, donc, tu as le droit à ta redite aussi : bonne année Ada ! (y’a jusqu’au 31 pour en placer un 3e l’air de rien hihi )

      Grillées, tu ne peux dire mieux haha ! Mais j’y tiens, de toute manière je te l’ai promis, et je tiens mes promesses. c: Je vais essayer de le lire ce week-end ou la semaine prochaine (comme je pars sur un « baleck tout m’saoule reprends ce que tu aimes », peut-être que ta passion en plus me fera du bien !)

      Mah c’est dur de rien supprimeeeer. :c Heureusement qu’on a évolué semble-t-il !
      Moh merci ! C’est vrai tous les épurés ne sont pas beaux (certains font « épuré années 2006 », je sais pas si tu vois ce que je veux dire) Mais tu es trop mignonneee. ;; C’est dur, j’ai envie de faire des articles « différents » pour sortir un peu mon « épingle du jeu » si j’puis dire, mais, c’est la grosse galère tellement faire des chroniques c’est… vague !

      Du tout du tout, je me demande bien qui est ce monsieur ! On ne voit pas vers quoi je me penche pour essayer de garder la lecture même au plus bas haha.

      A tout bientôt jolie Ada !

      Aimé par 1 personne

      • Ada

        Héhéhé, alors bonne année encore une fois, niark niark niark.

        Fais comme tu le sens, surtout ! Le lis pas si tu le sens pas ! ‘t’auras peut-être envie de faire autre chose)

        « épuré années 2006 » ? Ca existait l’épuré en 2006 ? 😛
        Tu peux essayer de poser tes idées d’articles sur une feuille ? (faudrait que je le fasse aussi, tiens…)

        A bientôt jolie Naomi !

        Aimé par 1 personne

      • recolteusedemots

        Mais c’est pas possible ! Hé bah re-re bonne année, nah !

        J’ai dû mal à faire les choses en ce moment, à me lancer dedans, mais t’inquiète pô il sera lu. A chaque fois je te dis « oui ce WE etc », là c’est cette semaine dernier kara (cara ? quara ? non je sais pas comment on écrit cette expression) Mais je le feraiiit !

        Je sais pas en fait haha, les vieux blogs pas très développés qui ont une apparence épurée moche juste parce que y’avait pas grand choix haha.

        Bah là j’ai rédigé une chronique à la nouvelle manière « 2019 » si j’puis dire. A voir si ça vous plaît ! Mais après j’ai des idées d’articles, j’avais fais une page pour ça dans mon Bullet Journal en prime.

        Moh que tu es choupie ! A re bientôt (ça ne veut rien dire) jolie Ada !

        Aimé par 1 personne

      • Ada

        Merci, héhé.

        Moi non plus, je suis pas sûre de savoir comment ça s’écrit xD. Et t’inquiètes 😉

        Ah ben c’est un peu plus « récent », mais étant sur la toile depuis 2005/2006, certains blogs étaient… très chargés 😛

        Quoi, t’en as écrit un autre ? Je vais aller voir ! (je suis à la bourre)

        A bientôt mon petit ! 😉

        Aimé par 1 personne

  2. lapagequimarque

    Belle année à toi ! Bon courage pour toute tes échéances à venir. Ne t’inquiète pas pour ton blog, on continuera à le suivre même si tu publies que tout les trois mois ! Le plus important c’est ta santé. Prend soin de toi et surtout n’efface rien, ce serai trop dommage.
    Il fait que je découvre Alessandro Barico, je n’ai lu que Soie que j’avais beaucoup aimé.
    Je te souhaite de la réussite et plein de lectures inspirante pour 2019.

    Aimé par 1 personne

    • recolteusedemots

      Belle année à toi aussi ! Et merci beaucoup, bon courage pour mener cette année quoi qu’elle te fasse traverser, j’espère que ce sera majoritairement du positif !
      C’est adorable, merci infiniment !
      Ah mais oui oui oui, surtout si tu as aimé Soie, les autres sont encore plus beaux ! Personnellement j’étais un peu « déçue » par Soie, mais parce que j’ai eu un goût d’inachevé sans doute comme ma préférence va pour ses romans de minimum 300 pages haha. C’est vraiment une expérience à vivre !

      A nouveau, merci beaucoup. Que 2019 soit bien belle pour toi avec de nombreuses lectures !

      Aimé par 1 personne

  3. Plouf

    Coucou ma douce, je suis très heureuse de te retrouver par ici ♥
    Fais du mieux que tu peux je serais toujours là pour lire tes petits mots… Et je serais toujours là tout court, n’hésite surtout pas si tu as besoin de papoter de tout de rien, de choses difficiles ou légères, je suis là, d’accord ? ♥
    Plein de bisous je te souhaite d’aller mieux pour 2019, de taper du pied et de remonter à toute vitesse ♥

    Aimé par 1 personne

    • recolteusedemots

      Ooooh mais rien que le début de ton commentaire me laisse toute chose Ploufie ! ♥ Ca me touche beaucoup, (tu es la première qui m’appelle « ma douce » fufufu), et ça me fait du bien d’être de retour pour lire des choses comme ça moh ! ♥
      Que tu es mignonne, merci mille fois ! J’ai beaucoup de mal à venir faire « toc toc ça va pas » haha, mais il faudrait que je revienne te parler oui, ça me manque beaucoup, ça fait un certain temps que je n’ai pas pris de tes nouvelles…. Mes excuses !

      Des bisous par milliers (à défaut de joujoux), j’espère que 2019 sera une réussite pour toi aussi, sur tous les plans. ♥

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s